Légitime violence

On ne dialogue pas avec son bourreau,
On ne tend pas l'autre joue à son tortionnaire,
On ne demande pas compassion à son meurtrier.

Pourquoi alors tenter de prouver son humanité à l'entité armée dont l'existence n'est due qu'à la nécessité de nous réprimer ?

Si marcher, hurler, pleurer notre rage endeuillée ne suffit pas à rendre notre droit à la vie légitime, qui sait quels nouveaux maux nous seront infligés ?

Viendra un jour où la source dans laquelle nous puisons collectivement nos larmes s'asséchera.

Seule la colère nue et brutale restera intacte, celle qui ressucite et anime les corps assoiffés de justice.

Alors il sera trop tard pour invoquer la pitié qui ne nous à jamais été accordée.

La liberté sera arrachée au prix du sang qui viendra, comme dans l'hymne de nos bouchers, abreuver nos sillons.

--

--

J'ai des jolis mots, parfois.

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store